Juste maintenant, je suis OK !


Une pratique toute simple pour cultiver notre résilience


Pour survivre à travers les âges, l'espèce humaine a dû développer une capacité toute particulière pour repérer les dangers - réels ou potentiels - qui auraient pu mettre en jeu sa survie. C'est l'une des fonctions de l'attention : comme si nous nous étions programmés pour être attiré vers ce qui ne va pas ou à ce qui pourrait ne pas aller (on appelle aussi cela "biais de négativité"). Cette fonction attentionnelle induit une forme de vigilance, active en permanence même si elle n'est pas toujours consciente, qui nous met régulièrement au contact de notre vulnérabilité.


Cette vigilance est évidemment fort utile mais elle est aussi coûteuse puisqu'elle impacte en sourdine notre capacité à nous sentir complètement détendu, serein, alors même qu'aucun danger immédiat ne nous guette.

Par exemple, avez vous déjà remarqué l'appréhension qui vous habite lorsque vous traversez une salle remplie de personnes dont vous croyez sentir les regards braqués sur vous ?

Vous est-il facile de vous sentir détendu(e) en vous promenant seul(e) dans un parc à la tombée de la nuit ?

Rien d'étonnant à cela ! Certaines personnes vont même sur-entrainer cette vigilance et nourrir ainsi leur inquiétude, jusqu'à l'anxiété. Il est évidemment possible et légitime que l'avenir proche ou plus lointain vous inquiète. Peut-être est-ce le passé qui vous rappelle à lui. Les sujets de préoccupation ne manquent certes pas.

Et pourtant juste maintenant, en cet instant, comment est-ce pour vous ? Ressentez-vous le va-et-vient de la respiration ? Est-ce que votre coeur continue de battre à son rythme ? Sentez-vous le sol sous vos pieds, qui vous soutient ? Le toit sur votre tête, qui vous protège ? Oui ? Non ? Il est probable, si vous me lisez, que votre réponse soit oui. Comment vous sentez-vous de remarquer cela ? Il ne s'agit pas de vous en convaincre mais de vous permettre de le ressentir et de vous dire:

"Juste maintenant, je suis Ok "

Peut-être le corps un peu plus relâché, l'esprit un peu plus détendu ?

"Juste maintenant, je suis Ok "

Bien sûr que tout n'est pas parfait : des problèmes restent à résoudre, des envies à satisfaire, des objectifs à atteindre, des souffrances à surmonter. Et parfois, effectivement en cet instant, on n'est vraiment pas Ok. Mais le plus souvent, résistant à l'habitude d'anticiper ce qui n'est pas encore là ou de vous rappeler ce qui n'est plus, pouvez-vous prendre conscience de ce qui va et vous rappeler :

"Juste maintenant, je suis OK !"

Cette pratique toute simple mais puissante, à répéter plusieurs fois par jour, active la "neuro-plasticité positive" de notre cerveau (cf les travaux du psychologue américain Rick Hanson). Loin d'être un déni de réalité, cet exercice nous relie à un état où nous ne sommes plus guidés par la peur ou l'appréhension et contribue en douceur à notre mieux-être et à notre résilience.


Je vous souhaite une bonne pratique !


P.S 1: Pour développer encore plus votre capacité à vous relier au présent, sortir des ruminations et cultiver vos ressources, venez découvrir le programme MBSR - le prochain cycle démarre tout bientôt. Tous les détails ici : MBSR

Et pour les autres activités de méditation proposées , c'est ici : agenda


P.S 2: Pour la première fois, j'ouvre la fonction commentaire sur ce blog, ci-dessous. Alors écrivez-nous un petit mot, partagez votre expérience, je serai heureuse de vous lire !