Rechercher
  • Anne Valérie Giannoli

Fêtes de famille



Que de paradoxes dans cette période de fin d’année. Lorsqu’on a la chance d’avoir une famille avec qui célébrer ces fêtes, ce qui « devrait » être une source de joie et de plaisir est souvent une source de tension intérieure... et parfois extérieure. On a beau avoir envie que tout se passe bien, la réalité c’est que, pour beaucoup d’entre nous, les fêtes de famille représentent un véritable challenge, avant, pendant et parfois après. Même quand on pratique la méditation !

Evidemment, il y a toutes les préparations qui se rajoutent à une liste de « to do » déjà longue. Mais il y a aussi toutes les attentes, croyances et habitudes, que nous portons en nous, tellement ancrées lorsqu'ils s'agit de Famille et qui, inévitablement, colorent la façon dont nous allons vivre ce moment ensemble.

Alors voici un cadeau de Noël, pour nous aider à traverser ces moments avec un peu plus de sérénité : les conseils de Chade Meng-Tan, le Mr Pleine Conscience de Google ( ici, en live et en anglais) :

1. D’abord, reconnaître que «c’est dur». Même les méditants experts se retrouvent pris dans les ruminations après une dispute avec un proche, replongent dans les souffrances du passé ou luttent pour ne pas démarrer au quart de tour quand on appuie sur LE bouton ! Alors, ne blâmons personne de retomber souvent sur les mêmes écueils.

2. S’entrainer à la pratique de "l'amour bienveillant» : regarder tour à tour chacune des personnes présentes et formuler un vœu pour chacune, silencieusement : « Je te souhaite d’être heureux !» Même si vos relations avec cette personnes sont difficiles, ces pensées, aussi sincères que possible, installent une intention chaleureuse et contribuent fortement à réduire le stress et  la négativité.

3. Se souvenir que personne n’est immortel : lorsqu’on prend conscience que le temps qu'il nous est donné de passer avec quelqu’un est limité, on commence à voir les choses d’une toute autre manière. «Si je savais que cette personne mourrait demain, comment aurais-je envie d'être avec elle ? Lui donner de l’attention, lui montrer mon amour ? » En vous disant cela, peut être commencerez vous à percevoir cette personne et à ressentir la situation sous un nouvel angle. Et vous vous sentirez différent aussi… et ça, ça change tout !On essaye et on en reparle après les fêtes ? Quels que soient vos projets pour cette fin d'année, je vous adresse tous mes voeux pour qu'elle soit aussi joyeuse et ressourçante que possible.

©2018 by Être, au présent.

Être, au présent - asbl

Siège social : 28 Drève du Caporal

1180 Bruxelles - BELGIQUE

Merci à mon amie Laurence Gallien (www.laurencegallien.com), talentueuse photographe de la mer et du ciel et à quelques autres artistes pour leurs superbes photos.